Aujourd’hui désigné route touristique, le chemin du roy fut à l’origine la plus longue route en Amérique du Nord, celle qui, dès 1737, reliait Québec et Montréal en longeant le fleuve Saint-Laurent, dont elle restera longtemps tributaire. Elle doit sa réalisation au grand voyer de l’époque : Jean-Eustache Lanouiller de Boisclerc. Défrichage, aplanissement, franchissement des innombrables cours d’eau, déblaiement, balisage, entretien, l’opération reposait entièrement sur un système de corvée engageant tous les habitants dont la terre était traversée par la voie royale. 

 

De cette entreprise colossale est née une route qui évoluera au fil de la grande et de la petite histoire et des personnages qui l’ont jalonnée. Gilles Matte et Geneviève Auger l’ont sillonnée pendant deux ans au rythme des voyageurs du passé, attentifs aux vestiges et aux témoignages des différentes époques. À l’aide d’aquarelles, de dessins et de textes ils brossent une fresque originale où moulins, églises, habitations, bâtiments, ponts, diligences et bateaux illustrent à leur manière l’épopée haute en couleur du chemin du Roy.  

Carnets du chemin du Roy

29,95C$Prix

    Suivez-nous !

    • Black Facebook Icon

    © 2018-2021 Design  I T A L I Q U E